Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

Centre de recherche de l'imaginaire Centre de recherche de l'imaginaire

Accueil > Membres > Docteurs depuis 2009


  • Version PDF

Soutenance de thèse de Sorin Ovidiu Baran

Recherche

Université Stendhal

Université Stendhal

<Libellé inconnu>
le 24 septembre 2011

Motifs préchrétiens dans le conte populaire roumain.

Thèse effectuée en co-tutelle avec l'Universitatea « 1 Decembrie 1918 » Alba Iulia (Roumanie).

La thèse analyse, avec les instruments de l’imaginaire (y compris la mythocritique, la mythanalyse, le comparatisme, etc.), certaines variantes mythiques communes dans les cultures indo-européennes, variantes qui construisent un système mythique complexe, identifié dans le cadre du motif mythique préchrétien : le vol des astres. Plusieurs variantes populaires de ce motif ont été identifiées dans le folklore européen, africain, asiatique, américain. Un système mythique s’est revélé par l’analyse comparative de plusieurs contes populaires roumains, dont les mythèmes se sont revélés similaires à ceux des autres contes appartenant à d’autres cultures. L’identification, dans le cas des textes populaires concernés, des contes-type, conformément à la classification d’Aarne-Thompson, suivie d’un résumé du conte-type roumain, a permis une deuxième identification, celle du motif du vol des astres. La destructuration du conte-type roumain par éléments narratifs, systématisation nécessaire à l’analyse comparative, est suivie par une liste des versions roumaines et étrangères de contes de fées où ce motif a été identifié. L’enjeu consiste en cela que, par l’élaboration du système d’éléments communs et après l’analyse structuraliste proposée, on peut réaliser une analyse du mythe proprement dit qui n’est pas intégré dans une typologie précise parce la diversité des variantes empêche sa limitation à une seule formule mythique, ce qui en fait ne détruit pas le mythe, mais le conserve vivant.
La thèse a été publiée aux Éditions Universitaires Européennes, fin 2011.

Le jury était composé de :
Philippe Walter (co-directeur de thèse), Mircea Braga (co-directeur de thèse, Université d'Alba Iulia, Roumanie), Cornel Ungureanu (Université de Timisoara-Ouest, Roumanie), Eugen Negrici (Université de Bucarest, Roumanie), Claude Lecouteux (Université de Paris-IV Sorbonne) et Helder Godinho (président du jury, Université nouvelle de Lisbonne).

Mis à jour le 9 juillet 2014

  • Version PDF

Directeurs de thèse

Philippe Walter
Mircea Braga

Rechercher

Une actualité

Centre de recherche sur l'imaginaire (EA 610) - Université Stendhal-Grenoble 3
BP 25 - F - 38040 Grenoble cedex 9