Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

Centre de recherche de l'imaginaire Centre de recherche de l'imaginaire

Accueil > Valorisation > Actions


  • Version PDF

Les futurs jardins du Musée Dauphinois

Recherche

le 4 juillet 2013

Quand le CRI aide à imaginer les futurs jardins du Musée Dauphinois…

Dans le cadre du projet « Le jardin, lieu intermédiaire : passage, interstice, communication », soutenu par la région Rhône-Alpes (ARC 7), le Centre de Recherche sur l'Imaginaire (CRI, université Stendhal-Grenoble 3), en collaboration avec l'Institut de l'Urbanisme (UPMF), le laboratoire Emotion, Médiation, Culture et Connaissance (EMC2, UPMF), les membres de l'association Cairns et le Musée dauphinois, vous ont accueilli le dimanche 16 juin 2013 à 13h00 dans les jardins du Musée dauphinois pour le premier « Après-midi au jardin ».

Les jardins du Musée Dauphinois sont en effet par bien des aspects caractéristiques du caractère « intermédiaire » des jardins que le CRI s'est donné pour tâche d'étudier dans ce projet : à la limite entre la nature et la ville, ils assurent le passage du centre de Grenoble vers la Bastille, elle-même pan de nature artificielle aux portes de la Chartreuse ; jardin historique, ses fonctions ont varié du jardin de monastère au jardin de musée. C'est cet ensemble que le Musée nous a demandé de mettre en discussion dans le cadre de notre projet, en vue de réfléchir à la réfection des lieux.

 

Le programme :

1. Séance plénière restituant l'histoire des jardins de l'ancien couvent de Sainte-Marie d'en-Haut de sa fondation à nos jours.

 2. Ateliers où chacun est à intervenir sur les questions suivantes :

  • Que vous semble caractériser ce jardin ?
  • Comment souhaiteriez-vous le voir transformé ?
  • Quelles devraient être les priorités de sa restauration (écologiques, historiques, esthétiques, pédagogiques)?
  • Comment tenir compte de son histoire, de ses fonctions, de sa position ?


3. Séance plénière avec un expert paysagiste qui résumera les contraintes du terrain, les enjeux historiques et politiques et commentera la faisabilité des souhaits et des attentes.

4. Apéritif.

 



► Notez que le second atelier, qui porte sur l'esthétique de la ville et ses rapports à l'imaginaire de la nature, et sera assorti d'un deuxième « Après-midi au jardin », s'est déroulé les 4 et 5 octobre prochains. Le programme et le lieu seront précisés ultérieurement.

Mis à jour le 15 mars 2015

  • Version PDF

Rechercher

Une actualité

Centre de recherche sur l'imaginaire (EA 610) - Université Stendhal-Grenoble 3
BP 25 - F - 38040 Grenoble cedex 9